print

Deux cents parapentes et deltaplanes en vol à Montegrappa, planant depuis le 27 mars

Entre le 27 mars et le 1er avril aura lieu le sommet mondial des meilleurs pilotes du monde, notamment de Chine et de Corée. Il s’agit du « Trophée Montegrappa » : les Icaros modernes participeront à des courses allant jusqu’à cent kilomètres depuis les collines d’Asolo jusqu’à celles de Vicence.

Le Trophée Montegrappa

(AGR) Quiconque observe le ciel du Monte Grappa à Pâques le verra coloré par des centaines de tissus colorés. Environ deux cents Icars modernes prendront leur envol pour le Trophée Montegrappa, l’événement qui rassemble chaque année l’élite mondiale du parapente et du deltaplane sur les pentes de la montagne sacrée, pour profiter des ascensions uniques au niveau européen, mais surtout pour s’affronter dans des batailles épiques qui durent même plus d’une centaine de kilomètres le long de l’arc des Préalpes de Trévise et de Vicence, en passant par le massif du Monte Grappa, récemment récompensé par le label Mab de l’UNESCO.
Le Trophée Montegrappa, fondé en 1982, en est aujourd’hui à sa 38e édition (certaines n’ont pas eu lieu au fil des années) et est traditionnellement célébré pendant les vacances de Pâques, cette année du 27 mars au 1er avril.
Les phases de décollage et d’atterrissage sont de loin les plus spectaculaires : les pilotes seront visibles depuis les collines d’Asolo jusqu’aux collines de Vicence (Malo, Monte Carega et Monte Pasubio à l’ouest) sur des dizaines de kilomètres de ciel. Les débarquements officiels auront lieu à la frontière entre les provinces de Trévise et Vicence : à San Giacomo à Romano d’Ezzelino, Garden Relais, Paradiso et San Pierin à Borso del Grappa. Les points de décollage officiels se trouvent par contre aux antennes de Rubbietto à Conco-Lusiana et Romano d’Ezzelino.
« Pour la deuxième année consécutive, parapente et deltaplane concourront ensemble », explique Lorenzo Zamprogno, président du Volo Libero Montegrappa Club, une association active depuis 1979 qui, en collaboration avec l’Aec Blue Phoenix Aeroclub, organise l’événement. « La participation est limitée à 150 pilotes de parapente parmi les meilleurs de la scène internationale et 48 pilotes de deltaplane, soit 200 professionnels au total qui pendant les cinq jours de compétition s’affronteront pour conquérir les « bouées » définies par le comité de compétition et compléter l’itinéraire dans les plus brefs délais. Nous avons eu beaucoup d’autres demandes, mais nous ne sommes pas en mesure d’accueillir tous les pilotes qui souhaiteraient participer. Ce sera une bataille : les meilleurs pilotes de parapente du monde ont été confirmés, professionnels d’une vingtaine de nations différentes dont l’Allemagne, la France, l’Autriche, la Pologne, la République tchèque, la Suisse, la Grande-Bretagne et la Hongrie, mais aussi d’Islande, de Finlande et même de Chine et Corée. N’oublions pas que la sélection est très rude : les participants sont choisis parmi les 150 meilleurs mondiaux selon le classement Fai.
Mais ce ne sera pas seulement un événement sportif. L’impact économique local est énorme, si l’on considère que le vol libre représente à lui seul environ 13% du PIB de toute la commune de Borso, considérée par les experts comme une sorte de capitale européenne du secteur. Il n’y a pas d’estimations actualisées, mais au niveau territorial on parle de dizaines de millions d’euros d’activités liées. En effet, le vol libre représente une ressource touristique importante pour Pedemontana. Plus de cent mille touristes sont générés, on estime que chaque saison environ vingt mille coureurs passent par ces lieux pour un sport encore peu connu en France, sachant que la plus grande zone de chalandise est l’Allemagne, où il y a 45 000 passionnés.

FEUILLES DE PROFONDEUR

CONSORTIUM TOURISTIQUE VIVERE IL GRAPPA Le Consortium touristique Vivere il Grappa compte aujourd’hui une cinquantaine de membres du consortium Pedemontana del Grappa et est responsable de la promotion et du développement du tourisme dans la région. Grâce à un réseau de partenaires, elle offre accueil et services aux nombreux visiteurs du territoire. Elle gère les zones de décollage et d’atterrissage du site de vol de Monte Grappa, organise des démonstrations et des événements sportifs, informe et accueille les visiteurs dans ses bureaux. Née en 1997 dans le but de créer un réseau synergique de services et d’entreprises unis par l’objectif de capitaliser sur le territoire au pied de Grappa, identifié comme une destination touristique en pleine croissance pour la pratique du vol libre (parapente et deltaplane sans moteur) en raison de ses conditions atmosphériques favorables. Dans un premier temps, des structures d’hébergement ou de restauration ont rejoint le projet, mais au fil des années, des entreprises plus diversifiées (petites entreprises, commerces, sociétés de transport) ont décidé de se regrouper en consortium. Selon les statuts, le Consortium est une organisation à but non lucratif, composée d’un conseil d’administration, aujourd’hui le président est Emanuele Reginato. Information:

TROPHÉE MONTEGRAPPA – RÈGLEMENT Le trophée de deltaplane existe depuis 1982 et le trophée de parapente depuis 1990. C’est l’une des compétitions les plus connues au monde, tant par sa longévité que par le contenu technique de la compétition et est reconnue internationalement. fédération aéronautique FAI. Le Trophée Montegrappa se déroule en cinq « tâches » (c’est-à-dire séances), une par jour. Il s’agit essentiellement d’une course de vitesse. Le parcours est assigné quotidiennement par la direction de course et est constitué d’une série de bouées qui doivent être balisées via le GPS embarqué. Le départ se déroule en deux phases, les pilotes ont environ une heure pour décoller et se positionner dans le ciel à proximité de la ligne de départ virtuelle. A l’heure fixée par l’organisation, chacun peut franchir la ligne ensemble et démarrer le vol vers sa destination. Le conducteur qui termine le parcours dans les plus brefs délais est le vainqueur de la journée. La somme des points déterminera qui remportera les différentes médailles, réparties entre les catégories « absolue », « série », « sport » et « féminine » en fonction des certifications des différents pilotes. Pour des raisons de sécurité et d’organisation, la participation est actuellement limitée à 150 parapentistes : 140 pilotes sélectionnés sur la base du classement FAI WPRS au 31 décembre 2024 ; 7 jokers attribués par l’organisation ; 3 wild cards attribuées par le Team Leader de l’équipe nationale francaise et 10 places réservées aux femmes. Les débarquements officiels de l’édition 2024 auront lieu à San Giacomo a Romano d’Ezzelino, Garden Relais, Paradiso et San Pierin a Borso del Grappa. Les points de décollage officiels se trouvent à Antenne di Rubbietto et à Conco-Lusiana. Organisé par ASD Volo Libero Montegrappa, actif depuis 1979, le président est Lorenzo Zamprogno, en collaboration avec AeC Blue Phoenix dont le président est Zanocco Damiano.

LES COURANTS CROISSANTS DU MONTE GRAPPA Le sport du vol libre a trouvé des conditions idéales pour être pratiqué à Borso del Grappa, dans la région de Trévise. Les raisons du succès de cette discipline sont essentiellement de trois ordres. Tout d’abord, les conditions météorologiques particulières qui permettent le développement de courants ascendants pratiquement tout au long de l’année, permettant des vols de quelques heures même. Courants qui naissent devant des précipices presque verticaux, d’où il est idéal pour commencer votre vol. D’où la facilité avec laquelle on peut rejoindre les différents points de décollage, situés sur le versant sud du massif. Enfin, la présence de zones d’atterrissage considérées comme ayant une grande valeur de sécurité.

galerie de photos

Le Trophée MontegrappaLe Trophée Montegrappa

Impliquez-vous pour qu’une information vraie et transparente profite à tous