Air Emotions

Réponses aux questions les plus fréquemment posées

OÙ VOLEZ-VOUS ? Vous décollez du col de Valcava et atterrissez à Caprino Bergamasco (détails sur le vol à destination de Bergame). Nous nous rencontrons toujours d’abord à l’atterrissage, puis embarquons pour le décollage.

COMBIEN DE TEMPS DURE LE VOL? Un vol dure environ 10/15 minutes, maximum 20. Une durée plus longue n’est pas recommandée car les risques pour le passager de souffrir du mal de l’air (semblable au mal de voiture ou au mal de mer) augmentent. La durée du vol est influencée par la présence éventuelle de courants ascendants pouvant être rencontrés pendant le vol. S’ils se rencontrent, il est possible de prolonger le vol, mais toujours dans la limite de 20 minutes.

COMMENT DÉCORER ? Avec un parapente et surtout avec parapente biplace Il est important de décoller avec le vent venant de la tête et non du dos. En effet, ce qui compte au décollage, c’est la vitesse du parapente par rapport à l’air : celle-ci n’est égale à la vitesse du pilote (ou du couple pilote-passager dans le cas du vol biplace) que dans le cas de zéro. vent. Si, cependant, le vent vient de face, la vitesse avec laquelle nous devrons courir pour décoller sera plus faible, puisqu’une faible vitesse est déjà donnée par le vent, ce qui aidera la voile à se gonfler, à s’élever au-dessus de nous. . têtes et génèrent ensuite la portabilité nécessaire pour nous soulever du sol. Le passager, attaché devant le pilote et tous deux au planeur, devra alors traverser une clairière avec le pilote le temps que le planeur passe ces phases et nous soulève dans les airs : généralement 10, 20 mètres. courir est nécessaire.

LE VOL EST-IL SÛR ? Non, du moins pas à 100 %, même si tout est mis en œuvre pour minimiser le risque. La formation et l’expérience du pilote, le matériel utilisé (homologué et régulièrement vérifié) et les milliers de vols sans accident sont des indicateurs du niveau de sécurité. N’oubliez pas que le passager et le pilote sont inextricablement liés pendant le vol et que je souhaite personnellement continuer à voler et à faire ce métier encore longtemps.

Je souffre de vertige ! Et moi! Contrairement à ce que beaucoup croient, voler ne provoque pas de vertiges. La sensation de vertige est une réaction de notre système de préservation qui s’active lorsqu’il craint que notre corps ne tombe. Voler est une situation étrangère à notre corps qui ne stimule pas cette réaction d’autodéfense. De plus, je crois que le vertige n’est pas la peur de tomber, mais l’envie de voler, un désir inné en chacun de nous. Un désir inconscient qui nous pousse à nous jeter lorsque nous voyons le vide ; notre partie consciente craint ce désir et nous bloque, générant de la peur. Surmonter cette peur et voir ce qui se trouve au-delà du saut est une expérience éclairante et revigorante. Après le décollage, lorsque vous quittez le sol, vous réalisez immédiatement que vous n’êtes pas en train de tomber. Vous vous sentirez bien soutenu lorsque vous flotterez dans les airs. Vous vous sentirez comme dans un rêve, comme si vous étiez devenu un oiseau. C’est la magie du vol. Des centaines de personnes, une fois décollées, ont été étonnées de voir à quel point voler était relaxant.

PUIS-JE APPORTER LA CAMÉRA AVEC MOI ? Nous; pour un appareil photo compact ou une action cam, c’est généralement bon, tandis que pour un reflex, il y a des problèmes de sécurité, car étant grand et lourd, il pourrait rendre le décollage difficile et, si le client tombe sur le reflex, il pourrait se blesser. Dans tous les cas, la voiture doit être arrimée pour qu’elle ne tombe pas. Veuillez noter que je ne suis pas responsable des dommages causés au matériel apporté pendant le vol.

C’EST LA PREMIÈRE FOIS POUR MOI ! Pour presque tout le monde, c’est la première fois. Ne vous inquiétez pas, aucune expérience préalable n’est nécessaire.

Y A-T-IL DES LIMITES ? Oui, vous ne devez pas peser plus de 100 kg et être capable de courir au moins 10 mètres. Si vous pesez plus de 90 kg, merci de nous le signaler au moment de la réservation. Cela reste possible pour les personnes de plus de 100 kg, mais il faut les évaluer au cas par cas. Par exemple, si quelqu’un pèse 120 kg mais est un athlète, c’est mieux que quelqu’un qui pèse 90 kg et a du mal à courir. L’âge n’est pas une limite, mais je ne recommande pas de faire vivre l’expérience aux enfants de moins de 6 ans car ils pourraient ne pas comprendre à quel point voler est spécial (à cet âge, tout est spécial, même un voyage en train).

NOUS SOMMES UN COUPLE, POUVONS-NOUS VOLER ENSEMBLE ? Oui c’est possible. Chacun avec son pilote. Nous nous organisons pour décoller, voler et atterrir à proximité les uns des autres. Comme il doit y avoir plus de coureurs, j’ai besoin d’un peu plus de temps pour m’organiser. S’il vous plaît laissez-moi savoir au moment de la réservation.

L’ATTERRISSAGE EST-IL DUR ? Non, avec un parapente l’atterrissage se fait normalement en douceur et deux ou trois pas suffisent pour s’arrêter.

JE CRAINS! Bien! J’ai peur de voler avec quelqu’un qui n’a pas peur. La peur est une réaction saine et normale face à un événement perçu comme dangereux et elle permet d’élever le seuil d’attention et de concentration. Bien entendu, il faut aussi qu’il y ait une motivation suffisante pour affronter la peur. Si vous envisagez d’offrir un vol en cadeau, pensez à ceci.

COMMENT APPRENDRE À VOLER ? Il y a une école qui arrive. Les cours durent généralement de 3 à 6 mois. À la fin du cours, il y a un examen, après quoi est délivré le certificat de vol reconnu en France et à l’étranger. De nombreux pilotes ont débuté par le vol en tandem. Si vous avez vraiment apprécié le vol et souhaitez prendre des leçons, n’hésitez pas à me le faire savoir. Des stages de pilotage sont organisés tout au long de l’année.

DOIS-JE JEÛNER AVANT LE VOL ? Non, ce n’est pas nécessaire. Au contraire, il arrive reposé et rechargé. Il est toutefois déconseillé de venir voler si vous vous sentez déjà malade ou sous l’emprise de l’alcool.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN PARAGLITE ET UN DELANTA ? Pour être clair, le parapente ressemble à un parachute, tandis que le deltaplane est de forme triangulaire, vous volez allongé en tenant une barre à la main. Le parapente est une évolution du parachute : contrairement à ce dernier, il est optimisé pour décoller en montagne et naviguer par courants ascendants. Le parapente, réalisé dans un matériau particulièrement résistant et léger, n’est pas rigide. La forme est maintenue par la pression du vent provenant des évents situés à l’avant et gardant la voile gonflée. Le planeur est relié au pilote (et au passager) par une série de câbles dont le mouvement contrôle la direction du vol. Page Wikipédia sur le parapente

QUAND EST-IL MIEUX DE VOLER ? Pour effectuer un vol biplace, n’importe quelle période de l’année est adaptée. Pendant les mois d’été, les chances de rencontrer des courants ascendants sont plus grandes, mais l’air est donc plus turbulent. Cependant, pendant les mois d’hiver, il n’y a pas de courants et l’air est généralement calme. En été, même le matin et le soir, l’air est plus calme. En général, le passager ne remarque pas ces différences, qui sont pourtant importantes lorsque l’on voyage seul et que l’on souhaite voler longtemps.

COMBIEN DE TEMPS POUVEZ-VOUS VOLER ? En général, si les conditions météorologiques le permettent et sans les limitations d’un vol tandem (non pas dues à l’équipement lui-même, mais aux limites imposées par le transport d’un passager), vous pouvez voler pendant des heures. Mon vol le plus long dure huit heures et demie pour parcourir 130 km, mais d’autres pilotes ont volé plus de 10 heures et parcouru plus de 300 km dans les Alpes. Il s’agit d’enchaîner les courants ascendants pour prendre de l’altitude en planant entre eux. .