Vol retour |  justeACRO.com

Vol retour | justeACRO.com

Description de la manœuvre :

Lors de cette manœuvre, le parapente vole (ou plutôt glisse) vers l’arrière alors qu’il est encore presque entièrement gonflé.
Le vol arrière (ou tail slip) est la transition très étroite entre un parachute stable et un arrêt complet.
Il s’agit encore d’une manœuvre fondamentalement simple (elle a le coefficient le plus bas des compétitions), mais pour bien l’exécuter, elle nécessite un contrôle très précis de la part du pilote. C’est probablement la meilleure manœuvre pour démontrer les compétences d’un pilote d’acro, c’est pourquoi les juges continuent de la mettre sur la liste des manœuvres obligatoires pour les compétitions de qualification.

Préparation:

Pour éviter que les bretelles ne se tordent, réglez le harnais en position assise, ouvrez la sangle pectorale au maximum et placez vos pieds sous la selle.
Tordez les conduites de frein si elles sont trop longues.

Entrée:

De la vitesse de trim, ralentissez le planeur jusqu’à la vitesse minimale. Lorsque le planeur se stabilise au-dessus de sa tête (ne oscille plus), placez vos pieds sous le harnais et abaissez un peu plus les freins. À ce stade, les freins deviennent plus légers et vous montez en parachute. Relâchez les freins de quelques centimètres pour stabiliser le décrochage profond, puis freinez plus lentement jusqu’à ce que le planeur commence à voler en arrière avec les bouts d’ailes légèrement fermés et pointés vers l’avant.

Ou:

Vous entrez dans une impasse totalement stabilisée. Lorsque la descente est stable, sans aucune rotation ni oscillation, relâchez les freins de plus en plus jusqu’à la réouverture presque totale du parapente (il suffit de garder les bouts d’ailes légèrement fermés).

Sortie

Relâchez les freins rapidement et symétriquement, puis freinez la plongée (comme en verrouillage total).

Danger !

Si vous freinez trop (je veux dire quelques centimètres !), vous risquez un décrochage total. Veuillez également lire les dangers du verrouillage négatif et total, y compris ceux de la torsion du pitch. Avant de tenter cette manœuvre, vous devez avoir une grande expérience du verrouillage complet.
Ne réalisez pas cette astuce si la porosité de votre parapente est importante, car il pourrait facilement se retrouver dans un parachute stable.